Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il a fallu ouvrir la séparation mobile car, jeudi soir, la salle des fêtes de Garnay était trop petite pour accueillir le public venu découvrir le contre-projet mis au point par l'ASCVEG en collaboration avec les associations implantées sur le possible trajet de l'autoroute. Public qui avait déjà eu du mal à trouver une place de parking.

"Je suis venue pour soutenir l'ASCVEG et je suis restée parce que c'était passionnant", nous a confié l'une des participantes. Tout le monde a apprécié la qualité du travail qui a été réalisé et présenté. Trois interlocuteurs qui se succèdent avec talent et pédagogie au micro pour commenter les différentes vues du montage. Outre la vérification des chiffres, la globalité du projet qui était présentée a séduit. Oui, en dépensant moins, on peut dévier St-Rémy d'ici 4 ans.

Et puis, c'était l'occasion de rétablir des contre-vérités. Les élus ne sont pas des matheux, ni des scientiques. Quand ils parlent du caractère "accidentogène" de la RN 154, savent-ils lire un graphique (une courbe)? En 2013, il n'y a eu qu'un mort (de trop bien sûr) sur cette nationale. Doit-on dépenser plus de 900 millions d'euros (plus les nombreux à côtés) pour autant.

Les seuls absents étaient comme d'habitude les élus qui ne sont même déplacés pour s'informer sauf ceux de Garnay et du sud de Chartres.

De gauche à droite: Jean Roume, Renaud Hameline, Jean Bartier et Yves Glayse.

De gauche à droite: Jean Roume, Renaud Hameline, Jean Bartier et Yves Glayse.

Il a fallu ouvrir la séparation pour accueillir tout le monde.

Il a fallu ouvrir la séparation pour accueillir tout le monde.

Serge Corda lors de la présentation. Il avait laissé les bottes au vestiaire et ses crayons à dessin à la maison.

Serge Corda lors de la présentation. Il avait laissé les bottes au vestiaire et ses crayons à dessin à la maison.

Martine Trofleau, présidente de la FEEL 28 (fédération environnement Eure-et-Loir) agréée environnement.

Martine Trofleau, présidente de la FEEL 28 (fédération environnement Eure-et-Loir) agréée environnement.

La caméra de France 5 s'est déplacée à Garnay.  Les journalistes préparent un dossier sur les autoroutes. Vendredi matin, c'est l'équipe de FR3 qui était en vallée de Blaise.

La caméra de France 5 s'est déplacée à Garnay. Les journalistes préparent un dossier sur les autoroutes. Vendredi matin, c'est l'équipe de FR3 qui était en vallée de Blaise.

Partager cet article

Repost 0