Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voici l'article de l'Echo Républicain paru dans l'édition du mercredi 28 janvier.

L'agglo de Dreux choisit le tracé Est pour le projet A154 en Eure-et-Loir

Une centaine de votants, huit contre, neuf abstentions : les élus de l’agglomération ont choisi le tracé Est pour le projet d’autoroute.

Des panneaux Non à l'autoroute, des tracts distribués par un collectif d'associations opposées au projet et par des jeunes agriculteurs de Saint-Lubin qui craignent que leurs terres soient mangées si on profite de l'autoroute pour créer une zone d'activités.

Le projet d'autoroute était au coeur du conseil communautaire de l'agglomération du Pays de Dreux qui s'est tenu lundi soir à Aunay-sous-Crécy. Il a fallu attendre une heure et demie (il y avait 15 budgets à adopter) avant que le sujet ne soit abordé.

« Nous ne sommes pas là pour refaire le match », a prévenu Gérard Hamel, président de l'agglo. « L'État a déjà accepté le principe d'une autoroute. Aujourd'hui, nous sommes dans une période de concertation. Nous sommes appelés à donner notre avis sur trois hypothèses de tracés. Nous avons intérêt à le donner pour que le tracé soit le moins pénalisant possible. Même si on ne décide de rien. C'est l'État qui le fera et il n'est pas obligé de tenir compte de notre avis. »

Le Conseil retient la variante Burey Est pour le raccordement à la RN154 et la RN12 contournement de Nonancourt, Saint-Lubin, Saint-Rémy. Il retient le tracé Louvilliers Est (à équidistance de Vernouillet et Allainville) pour le contournement de Dreux-Vernouillet.

Ces choix s'accompagnent de conditions : prendre des mesures pour minimiser les nuisances sonores et visuelles, limiter la vitesse à 90 km\h dans le traversée de Dreux, aménagement sur l'itinéraire de substitution existant pour casser la vitesse dans la traversée des villages de Marville, Le Boullay-Mivoie et Le Péage (commune du Tremblay.

Des contraintes peu convaincantes pour Valentino Gambuto, délégué PS de Dreux. « Je suis contre ce projet, contre ce nouveau tracé qui passe au plus près de Vernouillet. Je ne pense pas être le seul. Il aurait fallu organiser un référendum pour connaître l'avis des habitants. »

Gisèle Boullais (PS Dreux) et Gisèle Quérité (PCF Vernouillet) ont ajouté « Nous n'avons aucune garantie sur la qualité de l'environnement notamment sur la qualité de l'eau. »

Michel-Etienne Augustin, maire de Boissy-en-Drouais a signalé que « les nappes phréatiques ne se limitaient pas à Vernouillet et que le risque pollution existait même lorsqu'on était assez loin du tracé. »

Daniel Frard, maire PS de Vernouillet a expliqué « qu'il fallait privilégier l'intérêt général. Les conditions posées par l'agglo prennent en compte l'aspect humain du projet »

Véronique Baston, maire de Marville-Moutiers, a expliqué « Je ne me suis jamais opposée au projet d'autoroute. Mais je vais m'abstenir. Dans cette configuration, 6.000 véhicules par jour passeront dans ma commune. »

Au final, les élus ont voté pour le tracé est. Sur une centaine de votants, 8 se sont prononcés contre et 9 se sont abstenus.

Vote. Stéphan Debacker, maire d'Escorpain, qui s'est prononcé publiquement contre le projet d'autoroute, a demandé à ce que le vote sur l'avis sur le tracé soit nominatif. Sa demande a été rejetée.

Pascale Rouchaud
pascale.rouchaud@centrefrance.com

http://www.lechorepublicain.fr/eure-et-loir/actualite/pays/pays-drouais/2015/01/28/l-agglo-de-dreux-choisit-le-trace-est-pour-le-projet-a154-en-eure-et-loir_11307336.html

Tag(s) : #revue de presse

Partager cet article

Repost 0