Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lors de son intervention lors de l'assemblée générale de St-Prest-Gasville-Oisème Environnement le 26 février 2016, Christian GIGON, maire de Champhol, vice-président de l'association Jouons Collectif, a évoqué la réunion organisée par le préfet d'Eure-et-Loir pour 85 maires du département et de l'Eure,

______________________________________________________________________________________________________________

Le 19 février, le Préfet d’Eure-et-Loir accompagné de la DREAL a convié 85 Maires d’Eure- et-Loir et de l’Eure pour la présentation du fuseau en préalable à l’Enquête publique.

Sur les 85 Maires, environ une soixantaine était présente, tous n’étaient pas impactés par le projet, mais ils avaient été concernés par les différents scenarii de fuseaux proposés lors de la deuxième concertation, et à cette époque, ils ne voulaient surtout pas voir passer une autoroute sur leur territoire.

Pour preuve, les banderoles qui ont subitement fleuri sur des ballots de paille comme par exemple sur la commune de Fàntenay-sur-Eure sur lesquelles était inscrit « NON A L’AUTOROUTE » et pourtant le maire de l’époque de cette commune, toujours sénateur, est favorable à ce projet autoroutier mais surtout à l’EST de Chartres pas à l’OUEST .

Comme d’habitude : « Chez les autres, mais pas chez nous ! «

Seuls les Maires des communes concernées par le dernier fuseau, à l’exception des Maires de Gasville Oisème et de Saint-Prest, se sont exprimés (La Madeleine-de-Nonancourt , Garnay, Allainville, le Boullay-Mivoye, Champhol, Fresnay-l’Evêque).

A Champhol , le fuseau présenté ne correspond plus à celui inscrit dans le PLU de la commune ? Sur Dreux, le passage prévu entre Allainville et Vernouillet qui devait être à égale distance de ces deux dernières communes, curieusement, il est aujourd’hui plus à l’écart de Vernouillet.

Pour revenir sur nos communes, après un passage sous la RD6 entre Saint-Prest et Champhol, le projet de 1994 est repris avec son remblai important et un ouvrage d’art au-dessus de la ligne SNCF – Chartres / Gallardon – sur laquelle . aucun train ne circule, et bien, 2 nouveaux ouvrages d’art sont inscrits alors qu’ils n’ont jamais été évoqués. L’un pour passer une première fois sur la RD 823 et semble bien près des 500 m de protection du site classé des Vauventriers et un second toujours sur la RD 823 dans la ligne droite de cette route en direction « Des propylées »…. ?

Un autre ouvrage est nécessaire afin de franchir le prolongement de la RD 105.4 vers la RD 823 entre Champhol et Gasville-Oisème.

Sur Ymonville, la déviation en 2X2 voies serait partiellement maintenue et le projet – fuseau de la A154 reprend l’ancienne ligne SNCF vers Fresnay-L’Evêque, coupant cette commune en deux et au droit de son captage d’eau potable.

D’autre part, je m’oppose fermement aux propos entendus par certains « Grands élus » qui m’ont été faits de défendre les « Châtelains », sous prétexte que sur le parcours se situent les sites des Châteaux de SAINT-LUBIN-DES-JONCHERETS, de GARNAY, de CHAMPHOL et de SOURS, je défends avant tout les habitants qui seront lourdement impactés et notre patrimoine.

Et contrairement au projet de 1994 qui prévoyait une voie libre à la circulation, aujourd’hui l’on nous impose une autoroute payante qui n’aura que 3 accès : au Péage, à Chartres et à Voves. »

Nous avons été reçus par le Préfet de Région, le 12 février 2016, avec les associations de Dreux. Si l’entretien a été cordial, nous n’avons rien appris de plus en vue de l’Enquête publique prévue en fin d’année.

Que penser de l’Enquête Publique ? Si nous regardons ce qui se passe pour le pôle gare à Chartres, le projet a fait l’objet par deux fois d’un avis défavorable des enquêteurs publics, mais le Président de Chartres Métropole a dit, à travers la presse locale, que ces avis ne l’empêchent pas d’engager les travaux ?

A la question posée à Monsieur le Préfet de Région : Que se passe-t-il si l’Enquête Publique RN 154 est défavorable ? La réponse du Préfet de région a été « On peut effectivement passer outre ! »

Tag(s) : #préfet

Partager cet article

Repost 0