Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Oui, nous n'avons pas raté le rendez-vous !

Toutefois le délestage prévu s est malheureusement transformé en barrage à Challet. Ce n'était pas prévu.
Au stop, les signataires se sont trop attardés... et la queue de voitures n a cessé de grossir jusqu à Poisvilliers et presqu'à Lèves.
Ma coiffeuse, bloquée 2 heures, a bien pris la chose !

J'ai tenté de vous rejoindre jeudi après-midi pour votre action « coup de poing » mais je me suis trouvée coincée dans les bouchons et je n'ai pu parvenir jusqu'à vous .

Car je jouais le soir même dans une pièce de théâtre.
Une belle réussite cependant, dont je vous félicite !

Deux personnes très proches n'ont pu arriver au Péage car bloquées pendant plus d'une heure trente.
Mais ils ont constaté qu'il n'y avait aucun énervement, aucune colère et qu'il y avait un grand calme, sauf un Monsieur qui devait impérativement arriver pour les obsèques de sa mère, mais cela on le comprend bien et tout a été fait pour lui.
Le seul souci a été cette chaleur brutale qui semble avoir occasionner certains malaises.

Je me demandais quel est l'intérêt de bloquer des usagers qui sont d'accord avec vous. À part les faire changer d'avis. Merci pour votre réponse.
Vincent

Grand bravo les gars
Thierry

Encore une arnaque comme le parking de Chartres qui a pris 60% en dix ans....on va raquer pour la construction et la prendre.....c'est de la 💩 cette idée...
Patrice

Une autoroute inutile
Delphine

Pour celles et ceux qui se demandent pourquoi... C'est pour montrer à tous les automobolistes le bordel que ça serait si la RN devient payante et que beaucoup iront sur la route parrallèle.....

J ai dévié par les petites routes. J'ai tout évité même si j ai perdu 10 minutes. C'est mieux que 1h. Et pétition signée à challet.
Sophie

Notre action n'était pas de bloquer la RN 154 mais d'inviter les automobilistes à tester l'itinéraire de substitution en réel.
Et on a vu : le bruit infernal (j'en avais mal à la tête), l'insécurité pour les véhicules mais aussi pour les riverains. 6.000 véhicules/jour, c'est ce qu'on a vu jeudi. Et là, il y avait les gendarmes et les services de l'Equipement/DREAL. Imaginez ce que ce serait si l'autoroute se faisait.
Notre démonstration a été faite.
Et cela, les grands élus ni la DREAL ne le proposent pas.

Partager cet article

Repost 0