Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RN 154 : le projet d'autoroute reprend des couleurs

 

En bleu, tes portions à 2x2 voies en service, en travaux ou déjà programmées.

En jaune, les tracés qui restent à programmer.

 

 

Véritable épine dorsale routière du département, ta nationale 154 est toujours à une fois deux voies dans de nombreuses portions, notamment entre Chartres et Allaines..Le projet d'autoroute reprendrait te tracé des zones déjà aménagées en deux foisdeux voies, entreChartres et Dreux.

 

Le ministre de l'Écologie vient de saisir la commission ad hoc pour relancer ce dossier bloqué depuis près de deux ans. Dans huit mois environ, cette instance devrait dire si l'option autoroutière est la bonne.

Enfin une avancée dans le dossier du doublement de la nationale 154! Le ministre de l'Écologie vient de saisir le président de la com­mission nationale du débat public pour « accélérer la mise à 2x2 voies sur la totalité de l'axe ». L'on attendait cette sai­sine depuis... début 2007. Un « grand pas en avant» vient donc d'être franchi, à la grande satisfaction du député Philippe Vigier : «Je suis allé voir Bortoo quatre fois dans la même semaine pour appuyer le dossier », se plaît à souligner l'élu Nouveau Centre. « La commission va travailler pendant environ huit mois et rendra sa copie à l'issue de ces huit mois », explique Philippe Vigier qui ne connaît pas préci­sément les modalités d'action de la commission dans ce dos­sier. À l'instar de tous les parle­mentaires du département, mais aussi de nombreux élus locaux, du préfet actuel et de son prédécesseur très actifs sur le sujet, il espère que la commission sera favorable à un projet autoroutier entre Allaines au sud et Nonancourt au nord.

 

Échéance 2025-2030 ou 2016-2019

Dans son courrier plutôt orienté, le ministre Borloo rap­pelle les deux options pour l'accélération de la mise en 2x2 voies de la RN 154 en Eure-et-Loir: l'une «progres­sive (..) avec une échéance vers 2025-2030 ». Ou bien « un aménagement plus rapide (..) par mise en concession, avec ses corollaires en matière d'iti­néraires de substitution et de système d'échange ». Et ce sur fond d'affirmation du rôle pré­pondérant de la RN 154 en matière économique pour l'Eure-et-Loir.

La deuxième option permet­trait de « régler le problème en sept à dix ans », martèle le député-maire de Cloyes-sur-le­Loir ; soit une échéance de 2016 à 2019. C'est d'ailleurs pourquoi en janvier 2007, cette solution avait été rete­nue par un groupe de travail mené par le préfet Patrick Subrémon. « Les décideurs se sont accordés sur le tracé qui se raccroche aux voies existantes, sans faire appel donc à la créa­tion ex-nihilo d'une nouvelle chaussée. Le tracé se calque sur les sections déjà doublées en for­mat express, ainsi que sur celles qui le seront au titre des financements publics déjà acquis, déviations dYmonville et d'Allonnes, doublement entre Prunay et Allonnes et au Boulay­ mivoie », écrivions-nous l'époque.

«C'est parce qu'il s'agit d'un achèvement et non d'une nou­velle autoroute que ce projet a été retenu par le ministre de l’Ecologie.Il est conforme à l'es­ prit du Grenelle de l'environne­ment.
L'actuelle RN 154 est plus pollante que ne le sera l'auto­routte », assure Philippe Vigier.

 

Quel tarif  pour tes Euréliens ?

En  2007 également, l'on ^:avait pas tranché sur l'emplacement futur des échangeurs autoroutiers, ni sur les modalités de raccordement à l’autoroute A 10 à Allaines, ni sur les tarifs (pourquoi payer emprunter la même qu'actuellement ? se demande-t-on, entre autres). Ces trois points seront débat­tus dans les prochains mois. La commission nationale du débat public donnera un avis, les élus ayant déjà une petite ou une grande idée sur ces questions : «On a conscience. que pour les Euréliens, il faut trouver une solution tarifaire », confie le député Nouveau Cen­tre, agacé toutefois par ceux qui refusent un tracé payant « Pour que ce soit gratuit pour l'usager, il aurait fallu que les travaux soient terminés plus tôt. Mais comme depuis dix­-douze ans, les financements de l'État sont en chute libre... » Et puis, ajoute-t-il « s'éviter une heure perdue en voiture, ça vaut bien 3ou4€ non?»

Corinne Lefebvre.

∎ Coût

Le coût du projet d'autoroute entre Allaines et Nonancourt est évalué à 700 millions d'euros, dont 170 pour le seul contournement de Chartres. En 2007, on estimait que sur ces 700 M€, 80 à 120 seraient à répartir entre l'État et les collectivités locales.

 

∎ Échéance

Si le projet ne subit pas de coup d'arrêt (rien de moins sûr si l'on se souvient que c'est en 1994 que le ministre des Transports avait décidé que la RN 154 devait être aménagée en 2x2 voies), le

tronçon autoroutier pourrait ouvrir entre 2016 et 2019.

 

   Un ancien préfet C'est Philippe Deslandes, ancien préfet d'Eure-et-Loir, qui préside la commission nationale du débat public.

 

   Trafic en hausse L'autoroute A 19, qui relie Courtenay (Loiret) à Allaines, aux confins du Loiret et de l'Eure-et-Loir doit ouvrir en été 2009. L'on prévoit, à cette date, une forte hausse du trafic notamment des camions sur la RN 154 + 40 % , annonce Philippe Vigier.


La République du Centre 12 nov 2008


Pour vérifier la véracité, regardez le site de la CNDP. L'annonce devrait parître sous 2 ou 3 jours sur le site.
Mais il semble évident maintenant que le débat sur la nécessité de créer une autoroute va être organisé.
Des inexactitudes, des approximations nombreuses ont été et sont donnés par les élus pour justifier l'A154.
Comme nous le savions à la suite de nos entretiens au ministère, il n'est plus question, par exemple, d'une durée de 77 ans (...) pour réaliser avec les fonds publics l'aménagement de la RN 154... On "gagnerait" une petite dizaine d'année en concédant 50 km de nationale 2x2 voies.
Nous allons continuer de contrer les arguments de ce projet extrèmement honéreux...

N'hésitez pas à regarder les cartes présentées sur le blog et à télécharger notre dossier : "Non à l'autoroute, aménageons la route"

Tag(s) : #revue de presse

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :