Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les associations opposées à la création de l’autoroute A 154 attendaient l’officialisation de la saisine de la Commission Nationale de Débat Public pour réagir.

Suite aux nombreux articles et prises de positions des élus, nous avons décidé de faire paraître ce communiqué de presse.

 

Nous tenons à signaler que la CNDP n’a reçu à ce jour (vendredi 14 novembre 2008) aucun dossier du ministère de Monsieur Borloo (confirmation par appel téléphonique et mail auprès du  secrétariat de cette institution).

 

Cela ne saurait tarder.  Mais …

 

une fois de plus, certains propos de nos représentants nous étonnent.

 

 - Cette commission devait être consultée avant fin octobre (propos de Mr Vigier, député de la circonscription de Châteaudun), puis mi-novembre !!!

La prochaine réunion plénière de la CNDP est prévue le 3 décembre 2008

Les annonces de nos élus sont au minimum précipitées.

 

- Monsieur Vigier ne parle plus de 45 ou 77 ans (propos des différents députés d’Eure et Loir) pour réaliser, sans concession autoroutière, la RN 154 mais de 15 à 20 ans . Nous détenions cette information par un courrier reçu du Ministère de Monsieur Borloo.  Le gain d’une dizaine d’années vaut-il la mise en concession ?

 

- Les sommes annoncées (80M à 120 M d’Euros de participation des collectivités) ne correspondent pas aux informations que nous avons obtenues auprès des conseillers du Ministère des transports (MEEDAT). La part des collectivités serait passée à 200 M d’Euros. Cette somme est fortement minorée et ne tient pas compte des nombreux travaux connexes (échangeurs supplémentaires, mises aux normes des voies etc…).

 La participation de l’ état étant annoncée en fort recul, il nous faudra comprendre comment les collectivités locales comptent financer ce lourd investissement.

 

- Le plaisir avec lequel nos élus concèdent, vendent notre patrimoine (50 km de voies rapides) nous stupéfait. Cette décision est présentée comme un grand succès. De nombreuses décisions devront être expliquées aux contribuables.

 

- Les utilisateurs quotidiens de la N 154 tiennent à signaler que le paiement de 3 à 4 euros (propos de Monsieur Vigier) représente un budget important en ces temps de baisse de pouvoir d’achat . (pour un aller-retour domicile-travail, la barre des 1200 € par an est rapidement atteinte)

 

- L’A154 serait paraît-il dans l’esprit du Grenelle de l’Environnement… Nous conseillons vivement la lecture du discours de clôture de Monsieur Sarkozy.

 

Le débat public pour lequel nous avions donné notre accord lors de notre entrevue début octobre avec Monsieur Papinutti, responsable des infrastructures routières au MEEDAT, sera l’occasion de prouver l’inutilité économique et écologique ainsi que la dangerosité de ce projet.

 

 

Les associations de riverains :

 

             ACTS : Association Contre le Tracé Sud               

               ASCVEG : Association de Sauvegarde du Cadre de Vie et de l’Environnement de Garnay

AMPVCV : Association Marville Préservation et Valorisation du Cadre de Vie                                                 VIVAVRE 

Tag(s) : #revue de presse

Partager cet article

Repost 0