Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"On peut toutefois se demander quel est le risque pour la société d'autoroute quand on sait que pour une simple barrière de péage dans le projet de création d'un diffuseur à Illiers, Cofiroute demande au conseil général de payer 3 millions d'euros de fonctionnement durant cinq ans ! " 

larep.com

C'est ce genre d'information peu connue du grand public qui rend la tierce expertise réalisée par notre avocat indispensable.
Qui savait que pour ouvrir une simple barrière de péage sur l'A11, NOUS payions 3 millions d'euros ???

Une barrière supplémentaire pour Allonnes, une pour Chartres, celle au niveau de Tremblay les Villages, celle de Vernouillet, une aussi à Saint Lubin...

4 ou 5 fois 3 millions de "frais de fonctionnements" pour le conseil général...
Soit 15 millions d'euros qui ne sont pas comptabilisés dans le devis réalisé par le peut-être futur concessionnaire.

Toujours sérieux votre A 154 ?

Tag(s) : #non à l'autoroute

Partager cet article

Repost 0