Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lors d'une précédente demande d'entretien, Monsieur le Préfet nous avait répondu le 13 décembre 2007 qu'il nous rencontrerait dès qu'il aurait de nouvelles informations. Ce moment nous semble venu...
Voici une copie de la lettre que nous lui avons fait parvenir. Nous espérons être reçu rapidement.



Association Contre le Tracé Sud
Mairie d’Escorpain
28 270 Escorpain

au nom du collectif « Pour une alternative

au projet autoroutier »

                                                                               A :                         Monsieur le Préfet d’Eure et Loir

                                                                                                              15, Place de la République

                                                                                                     28 019 Chartres Cedex

 

                                                               Copie :                        Monsieur le Préfet de la Région Centre

                                                                                              Préfecture de la Région Centre

                                                                                181, rue de Bourgogne

                                                                               45 042 Orléans Cedex

 

 

 

                                           Escorpain, le mercredi 17 février 2009

 

 

Objet : demande d’audience

 

 

 

 

Monsieur Le Préfet,

 

En date du 13 décembre 2007, vous nous adressiez un courrier pour nous indiquer que vous étiez prêts à nous recevoir dés que vous auriez en votre possession des éléments tangibles relatifs au projet autoroutier. La Commission Nationale de Débat Public a depuis été saisie et nous nous acheminons, d’après la presse régionale, vers l’instauration d’un débat public pour l’automne prochain.

Vous connaissez nos positions, nous sommes contre le projet autoroutier car nous estimons qu’il est préférable d’aménager les axes existants. Seule cette solution permet de desservir correctement le département, de préserver l’environnement, mais aussi de gagner en sécurité et de minimiser les coûts. A ce sujet, nous nous interrogeons sur le montant réel que devront supporter les collectivités locales (Conseil Général et Communautés d’agglomérations) au cas ou la concession autoroutière devrait être retenue.

 

Vous comprenez qu’il subsiste pour le monde associatif de nombreuses zones d’ombres. C’est pourquoi, diverses associations (l’Association Contre le Tracé Sud, l’Association de Sauvegarde du Cadre de Vie et de l’Environnement de Garnay, VIVAVRE, l’AVERN et l’Association Marville Préservation et Valorisation du Cadre de Vie) se sont regroupées pour vous demander à nouveau une audience afin de bien déterminer la méthodologie et les procédures qui vont être mises en place pour mener cette étude autoroutière.

Dans l’attente de vous rencontrer, veuillez recevoir, Monsieur le Préfet, l’expression de nos sentiments les meilleurs.

 

                                                                                                              Francine SEUGE                                        

                                                                                      Présidente de l’Association  Contre le Tracé Sud 

                                                     au nom du collectif « Pour une alternative au projet autoroutier »

Tag(s) : #les infos, les actions

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :