Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Allonnes: des tombes mérovingiennes près de la future déviation


Plusieurs centaines de tombes mérovingiennes ont récemment été découvertes sur le territoire de la commune d’Allonnes, à l’occasion de fouilles archéologiques préventives sur le tracé de la futur bretelle de contournement de la RN 154. L’incroyable découverte surprend.


A Allonnes, en bordure de la route de Voves, de grandes bandes de terres remuées sur plusieurs hectares de terres agricoles révèlent des fouilles récentes. Entre le cimetière et la porcherie et en direction de Theuville, l’institut national de recherche archéologique préventive (Inrap) a sondé depuis deux mois les parcelles sur lesquelles passera la future déviation routière. Les trous viennent d’être rebouchés et une fouille plus importante est prévue en septembre.

Car la fouille préventive a mis au jour plusieurs centaines de tombes mérovingiennes sur un site qu’a pu voir Marie-France Legeay, riveraine : «J’ai bien vu des ossements et la forme d’une tombe à moins d’un mètre de profondeur» se souvient-elle. «J’ai vu un squelette à même le sol sur une des bandes de terre. On m’a expliqué qu’il y aurait des repères sonores pour le retrouver», explique Raymond Fouju, 83 ans, l’un des anciens du village.

Claude Gallet (sans étiquette), le maire, est encore plus précis : «Le 20 janvier dernier, des ossements ont été découverts dès le premier coup de pelleteuse. J’ai pu voir des sarcophages bien conservés, sans doute en pierre. Les squelettes devaient mesurer 1,60m. Le site est paraît-il très important. Toute l’histoire d’Allonnes est superposée sur ces terrains», confie-t-il. L’élu évoque la présence d’au moins 300 tombes mérovingiennes (NDLR : époque marquée par une dynastie entre 486 et 751) et sans doute beaucoup plus. Il faudra ajouter à ces découvertes la présence de nombreux vestiges gaulois. Parmi eux, il faut citer un four qui révèle la présence de lieux de vie, des silos et les vestiges d’une villa gallo-romaine.

Un site plus complexe

Avec ces fouilles, le périmètre de la future déviation est devenu un site plus complexe que prévu. Faudra-t-il craindre des retards comme à Ymonville, où le chantier routier est suspendu depuis la mise au jour de sites gaulois. «J’espère que ce ne sera pas le cas à Allonnes», ajoute Claude Gallet, ardent défenseur de la déviation de la RN 154 qui coupe en deux son village. Lundi, une réunion à la préfecture détaillera l’avancement des travaux. Et mercredi, une quinzaine d’exploitants agricoles des communes concernées par le tracé participeront à une réunion sur le remembrement.

«Nous ne sommes pas contre la déviation, nous demandons une concertation pour ne pas être gênés dans notre travail» explique Bruno Deshayes, agriculteur à Allonnes. David Leveillard, son voisin, regarde le chantier qui occupera sa propriété sur seize hectares : «Je devais produire des pommes de terre et des oignons et je vais devoir honorer des contrats signés avant les fouilles. Qui nous indemnisera ?» s’interroge l’exploitant.

Jean-Michel Benquet

                                                                                                    echo.fr

Ce chantier est inscrit au plan de relance gouvernemental.
Les fonds qui doivent être utilisés dans les meilleurs délais pour faire face à la crise attendront-ils la fin des fouilles ou seront-ils utilisés pour d'autres projets ?

Tag(s) : #revue de presse

Partager cet article

Repost 0