Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

« Non à l’autoroute », c’est une réponse à des tas de choses.

 

 

Certains disent « non » à la manière dont les élus et l’Etat leur imposent cette décision d’autoroute, sans concertation réelle. C’est « non » au fonctionnement actuel de la démocratie alors qu’on est en période électorale active pour deux ans (présidentielles, législatives, municipales, cantonales). On ne peut pas faire appel à la citoyenneté à longueur de temps et agir dans ce cas (pas une petite affaire) comme si nous étions des enfants. Au lieu de payer des sondages, on ferait mieux de nous impliquer vraiment dans les décisions qui nous concernent. On ne fait pas le bonheur des gens sans eux. A la Télé, un homme confiait qu’il avait voté Front national à cause des radars implantés sur les routes.

 

 

 

 

D’autres disent « non » au péage entre Dreux et Chartres parce qu’ils estiment avoir déjà payé, parce qu’ils sont pour la libre circulation notamment pour travailler mais aussi pour leurs loisirs. Déjà, dans la région drouaise, on parle de se tourner vers Evreux. Là au moins, c’est gratuit.

 

 

 

 

Il y a ceux qui disent « non » à l’autoroute à côté de chez eux avec les nuisances qu’elle va entraîner alors qu’un autre tracé peut être trouvé, loin des villes et villages.

 

 

Et puis, il y a ceux qui s’interrogent sur l’utilité d’une autoroute dans le contexte actuel. La priorité n’est-elle pas dans les transports en commun, ce qui éviterait à de nombreuses familles d’avoir une deuxième voiture ce qui grève les budgets. Rien n’est mis en place non plus pour le co-voiturage, rien sur les transports de rabattements vers la gare de Dreux. Certains pensent aussi au ferroutage. Bref, les pistes sont nombreuses.

 

 

Tag(s) : #Points de vue

Partager cet article

Repost 0