Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le projet d'autoroute au coeur d'une réunion publique, mardi

 

Le projet de la future autoroute qui reliera, un jour, Marville-Moutiers-Brûlé à Nonancourt suscite de nombreuses interrogations parmi les habitants du secteur concerné. Des habitants de Garnay et de Chambléan ont sollicité l'appui de l'AVERN (Association vernolitaine pour un environnement respectueux et nouveau) que préside Germaine Fraudin.

 

À l'occasion d'un point presse qui s'est tenu, hier, au bar Le Drakkar, à Garnay, la présidente de l'AVERN propose une réunion d'information à l'intention de tous ceux que se sentent concernés par ce projet autoroutier : « Nous organisons cette réunion mardi soir, à 20 h 30, à la salle des fêtes de Garnay. Le but est de fournir le plus objectivement possible des renseignements sur les décisions prises et aussi de faire se rencontrer des gens dont on comprend l'inquiétude à propos du tracé notamment, notre rôle n'étant qu'un rôle de facilitateur. » Germaine Fraudin a rencontré Gérard Hamel, député-maire de Dreux, qui lui a confirmé son souhait, annoncé par la presse, de tout faire malgré un calendrier chargé pour participer à la réunion et pour prendre la parole. Elle annonce aussi la présence de Daniel Frard, conseiller général-maire de Vernouillet, d'Alain Beaufour, maire de Garnay : « Nous donnerons la parole aux trois élus et les personnes présentes pourront leur poser des questions. » Germaine Fraudin est bien consciente du fait que cette réunion pourrait paraître prématurée à certains, « dans la mesure où rien n'est encore clairement dessiné. Cependant, il nous paraît important de faire cette réunion dès maintenant puisque la presse a déja rendu compte du projet et pour lever, tant que faire se peut, toute ambiguïté concernant l'état actuel du projet et les différentes étapes qui suivront avant la concrétisation ».

 

Prendre les devants

 

L'AVERN se positionne comme un interlocuteur de premier plan avec lequel les pouvoirs publics et privés devront compter dans les négociations futures : « Nous prenons les devants pour montrer que l'on existe, c'est très important » rajoute Germaine Fraudin. C'est aussi dans cette optique que la présidente de l'AVERN ne veut pas prendre parti pour ou contre l'autoroute avant d'avoir écouté tous ses adhérents. Elle joue, pour l'heure, la carte d'une certaine neutralité.

 

J.-P. D.

 

Tag(s) : #revue de presse

Partager cet article

Repost 0