Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lundi 9 juillet 2007

L’Association Contre Le Tracé Sud                                                                          
L’Association de Sauvegarde du Cadre de Vie et de l’Environnement de Garnay
VIVAVRE
Association Marville Préservation et Valorisation du Cadre de Vie

A Monsieur le Préfet d’Eure et Loir

Monsieur le Préfet,

Nous avons souhaité vous rencontrer dans un but de concertation entre le principal représentant de l’état de notre département et quatre associations de riverains touchés par la réalisation de l’ « A 154 » entre Nonancourt et Allaines.
Nous souhaitons vous faire part des questions et des demandes d’explications de nos adhérents, d’habitants des communes directement concernées par ce projet, de nombreux Euréliens.
A l’heure où le principal ministre du gouvernement est chargé du Développement et de l'Aménagement durables, nous nous interrogeons sur le bien-fondé de cette nouvelle autoroute.
Un rapport de la Cour des Comptes, daté de 1998, demandait à ce que la construction des autoroutes se fasse en priorité sur les axes routiers existants afin d’éviter de « bétonner » nos campagnes. Nous savons parfaitement que l’agriculture jouera dans les années futures un rôle primordial de part la demande mondiale croissante de céréales. Le projet traverse des zones écologiques sensibles (natura 2000, vallée de l’Avre  et de la Blaise). A la lecture des dernières publications du ministère dont est chargé Monsieur Borloo, nous avons le sentiment que l’Etat devrait réétudier le dossier dans son ensemble. Nous avons demandé une audience auprès des conseillers du ministère du Développement et de l'Aménagement durables.
Nos élus ont-ils bien  mesuré les conséquences de la privatisation de la  N 154 ?                 Les camions et voitures traverseront à nouveau en grand nombre tous les villages.
La sécurité enfin acquise doit-elle être remise en cause ? Est-ce le bon choix économique et politique ?  Le « barreau est » sera réalisé avant la construction de l’éventuelle autoroute. (engagement de votre part auprès de Monsieur Hamel, député de la circonscription de Dreux). A l’heure où hommes politiques et citoyens prennent conscience des problèmes de la pollution  sur la santé et l’environnement, est-il sérieux de faire passer 3 routes à 4 voies au niveau de l’agglomération drouaise ?
La nationale 154 financée par nos impôts deviendrait payante. Est-il normal que les contribuables payent à trois reprises (pour sa construction, pour aider la concession à la mise aux normes, et enfin par l’acquittement du péage) ?
D’après les prévisions des experts, la progression du trafic routier ne sera due dans les prochaines années qu’à l’accroissement des poids lourds. Le projet de liaison ferroutage atlantique actuellement en cours de réalisation par le ministère des transports entre le pays basque et Orléans demanderait une accélération des travaux prévus pour sa partie nord. (Orléans, Paris Lille)
Nous travaillons actuellement à la réalisation d’un dossier développant ces  différents points. Nous nous permettrons de vous en faire parvenir une copie en septembre. Nous le transmettrons également aux différents ministères ainsi qu’aux élus de notre département.
En espérant que cette rencontre aura participé à l’étude complexe de ce projet, veuillez agréer Monsieur le Préfet, l’expression de nos sentiments les meilleurs.
Tag(s) : #les infos, les actions

Partager cet article

Repost 0