Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comme annoncé, voici le texte lu par Germaine Fraudin au nom de l'AVERN




Intervention de l’AVERN, association agréée de protection de l’environnement

sur les 75 communes du Pays Drouais (28)



 

Remarques préliminaires sur le projet du Maître d’ouvrage : Chaque parcelle de terre, de nature détruite par l’emprise d’un grand contournement Ouest de Dreux détruirait et fractionnerait les écosystèmes, et les terres agricoles si nécessaires en ces temps de réchauffement climatique, de pénurie alimentaire où des terres agricoles sont achetées en Afrique par des pays comme la Chine, l’Inde, car tout se tient dans notre monde de plus en plus fragile. Penser globalement mais agir localement ne devrait il pas être la devise de tous les responsables et de tous les citoyens ?

 

Ce propos a pour but de démontrer très brièvement que ce projet ‘livré’ en 2018 est archaïque (en effet c’est un très vieux projet, un projet qui date...) même si l’on tente de nous faire « avaler » la promesse d’une autoroute écologique, comme pour l’A 19, cette appellation relève de l’oxymore : figure de style par accolement de 2 termes antinomiques et non d’une réalité recevable. C’est aussi un projet climaticide et Grenello-incompatible.

 

Le changement climatique n’est plus remis en question, car s’il est vrai que le changement de l’axe de la planète n’est  pas dû  aux êtres humains mais à des cycles, l’épuisement de nos ressources et la production des gaz à effet de serre sont de notre fait : en 60 ans l’équilibre de la planète a été sérieusement compromis, si nous continuons à produire du co2 et des gaz à effet de serre au rythme actuel, la catastrophe arrivera encore plus vite. Alors est ce pour cela que l’on nous propose une accélération du projet ? L’on sait que la fabrication de nos véhicules et l’utilisation débridée de ces véhicules en produit une énorme part et les voitures promises à l’électricité nucléaire ne feront qu’aggraver l’état de notre terre. « Vos enfants vous accuseront », vos  petits enfants vous maudiront. Où est le bilan carbone d’un tel projet, demandé par la CPDP, si je ne m’abuse, et par notre collectif de 5 associations « Pour une alternative au projet autoroutier de la RN 154 » ? 

 

Promesses du Maître d’ouvrage et Projet alternatif. Il est indéniable qu’une voie autoroutière  amènera plus de véhicules. L’achèvement de la 2 x 2 voies entre Chartres et Dreux et l’aménagement des voies existantes à l’Est de Dreux, auquel l’état s’était engagé par le dernier contrat de plan, je parle pour le Drouais, amélioreraient les conditions de circulation et termineraient la sécurisation, ce qui est  souhaité par tous.

 

Penser l’avenir. Tout va changer qu’on le veuille ou non, il faut tenter de se laver l’esprit des modes de pensée passés, dépassés, qui nous ont précipités vers des catastrophes annoncées et reconnues maintenant, en prenant des mesures pour changer de comportement vis-à-vis de la mobilité et du travail. Est il logique et cohérent d’habiter à 30 km ou bien plus de son lieu de travail et de passer 2 h, 4h... seul/e dans son véhicule personnel ? Est il cohérent d’acheter des fraises en hiver ? Là tout le monde enfin s’accordera ! La terre ne nous appartient pas nous n’avons pas le droit de penser en 2009 comme on le faisait par ignorance, on peut le concéder, dans les années 70 ou même 80....Développons le ferroviaire et, si les grand travaux ferroviaires annoncés en Basse Normandie (‘Rail 2020’) se font, la nationale 12 sera beaucoup moins chargée car en fait au nord le problème n’est pas tant celui de la nationale 154 que celui de la nationale 12 ...

http://www.secteurpublic.fr/public/article/grands-travaux-ferroviaires-en-basse-normandie.html?id=20161#  (TGV)

A bientôt  dans nos cahiers d’acteurs que vous pourrez demander à la CPDP, pour un réel débat citoyen...    

Tag(s) : #Débat public

Partager cet article

Repost 0