Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les raisons du refus à l'alternative autoroutière


Les élus d'Escorpain ont décidé de dire non à l'autoroute, pour les raisons suivantes : - Pourquoi une concession autoroutière alors qu'en 2018, il ne resterait plus qu'à financer l'aménagement des axes existants près des villes de Chartres, Dreux et Saint-Rémy-Nonancourt.

- Le projet autoroutier A154 traverse le département en ne desservant que les grandes villes de Dreux et Chartres (fermeture des échangeurs de la 2x2 voies entre Dreux et Chartres, pas d'échangeur pour desservir le canton de Brezolles). Le monde rural a besoin d'un axe routier qui irrigue correctement le département avec de nombreux échangeurs, pas d'une autoroute.

- Avec une autoroute à péage, le risque est d'avoir un report de trafic sur les voies départementales avec son lot de nuisances (pollution sonore, insécurité dans les villages traversés).

- Non au bétonnage des campagnes, il vaut mieux aménager les axes existants (rapport de la cour des Comptes et conclusion du Grenelle de l'environnement).

- Le conseil manque d'informations sur le dossier financement et il craint que la note soit encore plus salée pour le contribuable eurélien (dépassements récurrents des budgets de construction d'autoroutes, quid des aménagements connexes à l'autoroute).

- Non au péage de la section Dreux-Chartres qui est déjà en 2x2 voies (financée en partie par le contribuable eurélien).

- Le conseil municipal s'interroge sur les conséquences d'un contournement par le sud de l'agglomération de Saint-Rémy/Saint-Lubin sur la qualité des eaux alimentant des communes (préservation des zones de captage).

 


La Rep
Tag(s) : #revue de presse

Partager cet article

Repost 0