Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Villages Infos L'Hebdo 2 Novembre 2012

Montreuil

  Projet autoroutier :  habitants  et élus se mobilisent contre l’option nord

 
 Samedi matin, à la mairie de Montreuil, Denis Chéron, maire de la commune, Sylvain Fleury, maire de Muzy, et Jacques Lemare, conseiller général du canton et  adjoint au maire de Dreux,  ont exprimé devant une salle comble leur  choix quant aux options des  futurs tracés du projet autoroutier de la RN 154 et de la RN 12.

Après un rappel du projet, Denis Chéron  a précisé les points de passages de l’option Nord. « Le fuseau  passe sur Montreuil, coupe  le village  en deux et va sur Muzy. Il nécessitera un viaduc sur Cocherelle  pour aller contourner Saint-Rémy-sur-Avre», explique le maire.

« Nous sommes contre ce projet. La municipalité  en a délibéré : nous sommes pour le fuseau centre 2 RN 12 avec un réaménagement de la RN 12. Elle nous semble la plus simple  et pas plus chère que les autres. »

« A Muzy aussi, nous avons délibéré et choisi le même fuseau. Les habitants sont invités à réagir sur le site  que nous avons créé : « defense.muzy.fr » indique Sylvain Fleury.

Saint-Georges-Motel, bien que moins impacté en a délibéré de même indique son maire. « Tous les villages concernés ont délibéré,  ainsi que la communauté  de communes des Villages du Drouais, le Pays drouais,  Dreux-Agglomération ainsi que le conseil général ce qui aura un poids important », indique Jacques Lemare.

« Nous avons  établi une délibération  proposant que le fuseau  qui relie Marville-Moutier-Brûlé  à Nonancourt,  en passant par  le Sud de Garnay, soit  plus large  pour éviter les villages d’Allainville,  Boissy-en-Drouais et Louvilliers-en-Drouais en passant plus près de la zone  d’activité des Corvées, à Vernouillet. Dans cette délibération, nous exigeons un diffuseur pour le plateau de Brezolles. Nous avons fait comprendre aux  élus que l’autoroute  pouvait être un bienfait pour leurs communes», ajoute le conseiller général.

« Le  choix du fuseau définitif sera rendu en novembre. Il est bon de se mobiliser pour faire pression avant que les choses n’arrivent . On ne risque  rien à faire entendre notre voix, même si pour l’instant le choix du fuseau Nord  a une chance sur cent d’être retenu, c’est une chance de trop. D’autre part, le danger peut revenir quand le prix fera la différence  », expliquent les élus.

Les maires des trois villages ont proposé la rédaction d’un texte de pétition commune  à disposition des habitants dans les mairies.

A. D.-P.


Tag(s) : #revue de presse

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :