Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Nous avons adressé cette lettre aux maires de "Dreux-Agglomération".
Nous avons joint le cahier d'acteur de l'AVERN ainsi qu'un dossier de l'ASCVEG proposant une comparaison entre les 2 options de tracé possibles au niveau de Dreux.




Le Collectif « Pour une alternative au projet autoroutier RN 154 »                      Dreux, le 1er novembre 2009

 

 

 

Madame, Monsieur le Maire,

Mesdames, Messieurs les Conseillers Municipaux,

 

 Une réunion du Bureau Exécutif de « Dreux-Agglomération » est prévue le 9 novembre avec un représentant de la DRE afin d’étudier le dossier du « Devenir de la RN 154 ».

 

Notre collectif a décidé de prendre une part active dans le débat actuellement organisé sur notre département. Nous assistons aux réunions,  nous y participons toujours dans un but citoyen. Comme nous, vous avez pris connaissance du dossier proposant la mise en concession de la RN 154.

 

A Chartres, le représentant du maître d’ouvrage a donné quelques indications intéressantes à propos du trafic qu’il annonce en hausse de 30 % entre 2015 et 2035. Ces projections ont pour base une augmentation du PIB de 1,9 %, un baril de pétrole à 65 € et un taux de change de 1 entre € et Dollars !!! Après recherches, ces chiffres correspondent aux données moyennes entre 2000 et 2007, période qui a vu sur la RN 154 GRATUITE une augmentation de 0,2% par an du trafic. (Données de l’équipement).

  

De plus, un contrat vient d’être signé fin octobre par la région de Basse Normandie, Réseau Ferré de France et les ports de la Seine : « L'idée …à terme, c'est que le blé de la Beauce arrive plus facilement, plus rapidement à Rouen, « par le train et non plus par la RN 154 (Evreux, Dreux, Chartres, Orléans), la fameuse route du blé », ajoute Philippe DEISS. « A l'horizon 2020-2030, nous visons donc un axe ferroviaire vers la Beauce ». (Journal Paris-Normandie)

 

Il nous semble indispensable d’interroger le représentant de l’état sur le financement de la  réalisation de l’A154. La durée de concession a augmenté afin d’être portée à 65 ans. Est-il sérieux d’assurer un rendement de 8 % par an au concessionnaire ? Et si le trafic prévu n’était pas au rendez-vous ? Les aménagements prévus pour sécuriser les voies de substitution seront-ils à la charge des collectivités ? Les abonnements seraient pris principalement en charge par les collectivités. Quel est le montant exact pour la collectivité sur la durée de 65 ans, toutes dépenses comprises, d’une telle infrastructure ?

 

La gratuité entre Chartres sud et Dreux est estimée à 230 millions d’Euros. (voir interview du maître d’ouvrage par la République du Centre du 14 septembre 2009) Qu’en est-il de la suppression de la taxe professionnelle ? La CAdD, le département , ont-ils les moyens pour engager les euréliens dans une telle aventure ?

 

Le maître d’ouvrage présente dans le dossier complet « un contournement SUD » qui détournerait l’ensemble des véhicules de la RN 12 sur le barreau EST et le contournement OUEST. Curieusement, cette troisième option est absente de la synthèse distribuée aux habitants de l’agglomération. Qu’en est-il réellement ? Aucune des personnalités de « Dreux Agglomération » rencontrées ne semblaient connaître cette option.

 

En réalisant le SCOT, vous avez parfaitement défini les priorités environnementales de notre agglomération. Le projet de l’A154 va à l’encontre de ceux-ci. Nous nous permettons de vous joindre le premier cahier d’acteur de notre collectif réalisé par l’AVERN avec l’aide technique de Maître Faro et du cabinet Horizons.

 

Monsieur De Soras a confirmé que l’accidentologie sur le nord du tracé était pratiquement nulle. Les représentants de l’Equipement ont également déclaré que la voie de substitution entre Dreux et Chartres ne nécessitait pas de travaux, qu’elle était prête à accueillir tous les automobilistes allergiques au péage. Quid des ralentisseurs dans les villages, de la mise aux normes des accotements prévus dans le dossier.

 

Nous nous permettons de joindre une rapide comparaison entre les deux contournements de Dreux prévus par le maître d’ouvrage. Nous produirons prochainement de nouveaux cahiers dont un axé exclusivement sur nos solutions alternatives. Nous vous les ferons parvenir ultérieurement. Par cette action citoyenne, nous comptons démontrer l’inutilité de ce projet néfaste pour notre environnement et contraire aux besoins de notre collectivité.

 

Nous remercions par avance les élus de nos communes d’investir au mieux la concertation qui nous est proposée.

 

Veuillez agréer, Madame, Monsieur le Maire, Mesdames, Messieurs les Conseillers Municipaux, nos sincères salutations.

 

Le Collectif « POUR UNE ALTERNATIVE AU PROJET AUTOROUTIER » 

Tag(s) : #non à l'autoroute

Partager cet article

Repost 0