Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Salle pleine hier soir au "Cinécentre". Présence de très nombreux élus, député, conseillers généraux, maires ...

Même présentation générale par le maître d'ouvrage qu'à Chartres.
Avec quelques distorsions pour rendre le projet plus présentable.
Des arguments valables sur tel ou tel tronçon avec une généralisation à l'ensemble du tracé, la RN 154 qui passe en coeur de ville quand ça arrange, puis par les rocades pour la mesure de trafic etc ...
Un reportage où les journalistes ont demandé leur avis "aux gens" sur tout le tracé mais en ne s'arrêtant pas dans la première sous-préfecture d'Eure et Loir. Que leur avait-on dit sur notre agglomération pour qu'elle soit ainsi négligée ?

Ci dessous, l'intervention du collectif par Bertrand Thierry.
Bientôt celle de madame Fraudin au nom de l'AVERN.


Vous venez de présenter le projet  demandant une accélération de la réalisation de la RN 154 par mise en concession autoroutière. Le thème initiale du débat « devenir de la RN 154 » semble bien galvaudé.

 

Première surprise : vous vous permettez de désavouer vos ministres de tutelle. Dans la lettre envoyé à la commission nationale de débat public en novembre 2008, monsieur Borloo, Monsieur Bussereau  donnait pour la  réalisation au « fil de l’eau » les dates de 2025-2030. Et vous, vous parlez de 2080. Différence importante. et assez incompréhensible. Monsieur le ministre ne possédait donc pas son dossier ?

 

 

Le dossier

La CNDP, chose assez rare, vous a octroyé 1 mois supplémentaire pour mettre au point votre présentation.

Un mois pour essayer d’y ajouter une touche post-grenelle de l’environnement que l’on trouve en début du dossier, tel un ajout sans peu de rapport avec la suite.

 

Un  projet similaire au notre de mise en concession entre Castres et Toulouse existe. Le débat public commence dans une petite dizaine de jours. Il est fort instructif de comparer les 2 dossiers.

 

Malgré l’excellent travail de la CPDP, on ne trouve aucun document en ligne expliquant vos données. Les différentes données ou hypothèses ne sont pour l’instant étayés par aucune étude fiable et surtout aucunement explicitée.

Allez faire un tour sur le site du débat public Castres Toulouse, vous y verrez  un dossier de maître d’ouvrage sérieux avec étude détaillée des trafics, un bilan carbone des différentes options etc ... Les différentes études sont récentes et ne datent pas au mieux des années 2006 comme pour le nôtre.

Les données ont changé en 4 ou 5 ans. Les coûts et les évolutions de trafic aussi. Votre dossier n’en tient absolument pas compte.

Vous n’êtes pas sans ignorer que nous avons demandé l’aide d’un bureau d’étude environnementaliste (cabinet Horizons) ainsi que d’un avocat spécialisé dans l’environnement (maitre Faro). Leur mission est de nous aider à participer au mieux au débat public. Nous vous ferons parvenir dans les tous prochains jours une liste de demande d’études, de pièces du dossier, d’explication pour nous permettre de comprendre certaines données pour le moins  approximatives de votre présentation.

Nous espérons fortement que vous répondrez favorablement à nos demandes.

 

Nous en profiterons pour demander à la CPDP qques mesures pour rendre ce débat écologique et citoyen.

 

La sécurité

C’est le maître mot du dossier. Que de photos avec des camions à la queue leu leu traversant des villages. Le choc des photos.

Mais…la mise en concession représente pour le nord du tracé un recul important dans ce domaine.

Ce qui pourrait être un argument dans le sud devient un contre argument dans le nord.

Petit rappel : la route entre Dreux et Chartres est gratuite et sécurisée. Les véhicules quittent et rejoignent facilement cette voie. Les villages, Marville le Boullay Mivoye etc ont connu avant d’être déviés de nombreux accidents.

Votre projet nous propose, et vous le savez bien , un retour en arrière inconcevable.

Au moment où une crise s’abat sur la France, où les gens comptent sou par sou, vous proposez une ponction sur le porte monnaie des nombreuses personnes qui se rendent de Dreux à Chartres chaque jour pour raisons professionnelles ou personnelles.

Le projet prévoit, on ne sait comment par quelle étude, qu’une faible partie du trafic se redirigera vers les voies de substitutions. Savez vous que les temps sont difficiles ?

Le  nombre de véhicules n’empruntant  pas l’A 154 dans votre projet est fortement minoré.

Nous vous prédisons que le nombre de véhicules sera beaucoup plus élevé que celui de vos prévisions.

Les routes entre Dreux et Chateauneuf et entre Chateauneuf et Chartres sont beaucoup plus accidentogènes que le tronçon nord de la RN 154. Et vous osez dans votre projet les proposer comme voies de substitutions. Qu’en pensent Messieurs Gaboriau et Mallet 

 L’insécurité se déplacera avec votre projet au nord de l’Eure et Loir sur les départementales.

Il y a eu malheureusement sur les routes environ 70 morts en Eure et loir depuis le début de l’année. Je voulais simplement dire qu’une mort trouvée sur les départementales a le droit au même respect qu’une mort trouvée sur la RN 154. Depuis quelques temps, on n’a pas cette impression.

 

Le financement

Payé par les usagers dites vous ? Mais les usagers ont déjà payé les 50 km réalisés entre Dreux et chartres ou en construction au sud de Chartres. Les usagers payent actuellement la remise en état des chaussées entre Dreux et Chartres. Elle va être toute neuve NOTRE RN 154 en 2011.

Après avoir donné NOS autoroutes (vendues 14 milliards en 2002 au lieu de 28 d’après Mr Seguin président de la cour des comptes), vous avez décidé de céder NOS nationales.

Et à quel prix. ??

Des tarifs de péage de 9ct d’euros/km pour commencer (Dreux Chartres à 5 E Aller retour).

Une concession de 60 ans avec, vous oubliez de le stipuler un rendement assuré de 8 % pour le concessionnaire. Beau cadeau !!! Et ce rendement est assuré par ……… les collectivités

Une aide à la construction entre 50 et 100 millions d’euros pour l’instant  financée par ……les collectivités.

Des abonnements possibles principalement à la charge… les collectivités

Des aménagements et des sécurisations à financer par ……. les collectivités.

Une sortie  supplémentaire  indispensable au niveau de Tremblay les villages : 15 millions d’Euros comme pour celle d’Illiers -Combray à financer par …….  les collectivités. Et nous en oublions certainement.

Et tout ça pour 8000 véhicules/jour espérés sur le contournement ouest de Dreux ,

Cher, très cher pour financer le transit international des poids lourds qui risque de, espérons le, passer sur les rails ou surtout, ne plus passer par l’A154 lorsqu’elle sera payante. Moins cher pour rejoindre Auxerre de passer par la RN 12 puis l’A86 puis l’A11, le tout presque totalement gratuit. Moins cher pour rejondre l’Océane de passer par Chateauneuf et nogent le Rotrou.

Et dans ce cas, qui paiera le manque à gagner du concessionnaire ??? les collectivités, toujours les collectivites. C’est à dire NOUS.  On en revient toujours au même.

 

Et sans compter que vous prévoyez pour l’équilibre financier un accroissement de la circulation de 2,5 % par an jusqu’en 2035 alors que le trafic entre Dreux et Chartres, si on se réfère à vos statistiques, n’a pratiquement pas progressé de  2000 à 2007. Ne parlons pas des chiffres de 2009. (15500/j en 2000, 16100/j en 2007)

 

Quant aux 10000 véhicules supplémentaires dus à l’A19, prévus par de nombreux élus du centre ou du  nord nord de l’Eure et loir, il est dit clairement dans votre dossier qu’ils sont inexistants pour notre tronçon.

 

Le tracé autour de Dreux

 

Dreux est déjà doté d’une quasi rocade. Rocade Ouest, RN 12, et barreau EST en cours d’étude si on se réfère aux études commandées en août 2009 et aux plans réalisés par vos services.

Des travaux importants ont été réalisés à l’entrée de Dreux sur la RN 12 ces dernières années.

Depuis de nombreuses années, les élus de tous bords politiques demandent la réalisation du contournement EST prévu au plan état région 2000-2006. Ils le réclament à nouveau dans le SCOT de l’agglo. Faisons y passer les camions pour sécuriser la traversée des quartiers de la tabellionne et des bates.

 

Est-ce bien raisonnable d’aller à l’encontre des décisions du grenelle ?

Est-ce bien raisonnable de miser sur le tout routier, de détruire 12 km de terre agricole, de forêt de zone natura 2000 , de vallée alors qu’il suffit de prolonger de seulement 2 km l’emprise actuelle du contournement EST?

 

Et nous ne parlerons pas du projet de rocade sud de Dreux dont aucun des élus rencontrés n’a entendu parler. Cette rocade est présente dans le dossier complet mais curieusement absente dans le résumé. Pourquoi ??? Est ce un projet si secret ??? Pourquoi est-elle absente du résumé ?

Nous tairons également les schémas du dossier qui se contredisent tous au niveau de la jonction RN 12 contournement OUEST.

Quand à la gratuité pour les utilisateurs de la RN12 prévue à l’origine, elle n’est pas stipulée dans le dossier.

Projets cachés devant être révélé en milieu de débat public ???

 

Beaucoup d’approximations pour un œil attentif.

 

Nous aurons l’occasion lors des débats, avec nos cahiers d’acteurs, avec les conseils de maître Faro et du cabinet Horizon de prouver le non sens écologique et financier de votre projet.

 

Monsieur Gautier, conseiller politique de Monsieur Borloo,  nous a indiqué lorsqu’il nous a reçu en octobre 2008, 1 mois avant que le ministère ne dépose le dossier entre les mains de la CNDP que l’état, comme l’Europe estimait que la France avait un maillage autoroutier suffisant. Seuls les édiles locaux les réclament nous a t-il confié.

 

A nous tous de participer au mieux à cette concertation pour que l’état dise NON à l’A154 mais OUI à son aménagement.

Tag(s) : #les infos, les actions

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :