Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Jean Roume, habitant de Garnay et membre de l'ASCVEG a interpellé  le maître d'ouvrage lors de la réunion du 22 octobre à Chartres ayant pour thème "caractéristiques  et évolution des déplacements sur notre territoire". Ses 2 interventions fort argumentées ont poussé le maître d'ouvrage a admettre qu'il y avait une incohérence entre les prévisions à la hausse du trafic (+30 % en 12 ans) et la stagnation enregistrée depuis plusieurs années.

Son analyse de la sécurité a elle aussi prouvé que le dossier manquait singulièrement de précision.

Voici ci-dessous ses 2 études.

                     

 

                         TRAFIC


Dès le début du dossier il est reconnu une baisse générale de la circulation, alors que le dossier termine par des prévisions à la hausse !

 

Page 13 :

De 2005 à 2006          -0,1% (Pour le total)

De 2006 à 2007          0,8% (Pour le total)

De 2007 à 2008          -1,5% (Pour le total)

 

Page 14 :

La baisse constatée sur la courbe du routier à partir de 2006 n’est pas une anomalie mais le signe d’une tendance générale amorcée depuis longtemps.

On peut vérifier sur le site www.route.equipement.gouv.fr la tendance des évolutions :

 

De 1985 à 1990          5,6% d’augmentation en moyenne par an

De  1990 à 1995         3,1% d’augmentation

De 1995 à 2000          3,2% d’augmentation

De 2000 à 2005          2,1% d’augmentation

 

Des constatations sont faites dans le dossier :

Page 14 :

 « La voiture a profité … de l’énergie abondante et à bas prix »

« La route est désormais confronté au ……coût de plus en plus élevé du transport individuel… »

« Les modes de transport aérien et routier se sont stabilisés, voire régressent légèrement depuis 2007 »

« Pour les marchandises, les transports routiers connaissent ….. une baisse à partir de 2006-2007 »

« En moyenne la part de la route marque le pas à partir de 2007 »

 

Page 41 :

« Ponctuellement des reculs ont déjà été constatés sur la circulation automobile par exemple en 2005 et 2006 …-1,4%...-4,4%...en lien direct avec l’augmentation des prix des carburants »

 

 

Des conclusions sont tirées :

Page 41 :

« Aujourd’hui, les recherches prospectives s’accordent sur une modération de la croissance des mobilités dans le futur »

«  …ces différentes données sont prises en compte car elles influent sur le devenir et les rôles de la RN154.. »

« …fort ralentissement de la croissance de la mobilité des biens et des personnes dans les décennies qui viennent par rapport à 1970-2000… »

 « …seuil de motorisation des ménages atteint….les vitesses devraient stagner voire baisser…le prix des transports devraient encore augmenter…. »

 

Comment, au vu de ces constatations et conclusions peut-on élaborer des prévisions à la hausse telles qu’en pages 36, 41, 52, 78 et 79 ?  ( Jusqu’à 42% d’augmentation prévue pour 2008 entre Chartres et Allaines ! )

 

 

 

 

 

TRAFIC RN154

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Prévision pour 2018 page 78

 

Prévisions pour 2018 page 79

 

Nb p35

Nb p 78

% par rapport à p35

Nb p79

% par rapport à p35

Nonancourt Nord

11500

 

 

13100

13,91

 

2005 ?

 

 

 

 

StRémy-Dreux

27800

32100

15,5

27300

-1,80

ou Nonancourt-Dreux

2008

 

 

car déviation

 

Dreux-Chartres

13600

16200

19,1

18400

35,29

 

2008

18700

37,5

 

 

Chartres-Allaines

9000

11800

31,1

11900

32,22

 

2008

12800

42,2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notons (page 36) la prévision de 5% d’augmentation concernant  l’A19, dès son ouverture !

Depuis le débat de Chartres du 22 octobre 2009 nous savons que l’apport de l’A19 est insignifiant voire nul !

 

 

Quelle influence auront : la raréfaction du carburant avant la fin du siècle, le renchérissement automatique du coût des énergies, le développement du ferroutage et du trafic maritime qui se fera tôt ou tard, la stagnation du nombre de voitures, le développement des transports en commun, la diminution des déplacements, l’après Grenelle et la taxe carbone ?

Citons aussi notre Président Mr Sarkozy : « L’augmentation des prix des hydro carburants sera permanente. »

 

 

Comment soutenir des prévisions d’augmentation ?

Elles sont en contradiction avec les conclusions du dossier en page 41 : «baisse du trafic en lien direct avec l’augmentation des prix des carburants »

 

Comme le préconise la revue parlementaire, il est temps de refaire des projections et d’adapter les projets aux évolutions constatées

 

                                                     SECURITE



Tout au long du dossier, il est affirmé et répété que la situation est grave, inquiétante et se dégrade :

Pages   32        38        39        52        54        56        57        58 

  

Prenons la peine de nous attarder sur le tableau page 40 de l’évolution de l’accidentologie entre 1998 et 2007 sur la RN154.

(Les valeurs en rouge n’apparaissent pas dans le dossier du maître d’ouvrage)

 

 

A

B

C

D           E           F

G

 

 

 

 

 

Nombre de victimes

 

 

 

Nombre d’accidents

Accidents mortels

Avec au moins un mort ou un hospitalisé

Tués

Blessés

Total

Gravité

Tués /100 accidents

Gravité

Moy.nationale

98

61

4

13

6

92

98

1O,5

11,2

99

50

9

21

11

61

72

21,4

11,24

00

43

5

14

8

61

69

17,4

11

01

59

8

21

9

84

93

14,4

11,06

02

41

9

19

14

59

73

33,9

11,93

03

28

3

11

3

49

52

11,4

10,76

04

31

3

             6         

8

43

51

24,2

10,8

05

35

5

21

6

51

57

17,1

10,8

06

07

28

17

6

7

15

13

7

13

43

26

50

39

25

76,5

10 ,2

8,44

08

14

2

?

2

17

19

14,2

?

 

Quelques constatations irréfutables :

 

Pour 2007 :

            Colonne A :     Le nombre d’accident, 17 n’a jamais été aussi bas les années précédentes.

 

            Colonne E :      Le nombre de blessés 26 n’a jamais été aussi bas les années précédentes.      

 

            Colonne F :      Le nombre de victimes 39 n’a jamais été aussi bas les années précédentes.

 

            Colonne C :     Le nombre d’accidents avec un mort ou un blessé, 13 est en 3ème position en 10 ans.

 

 

Pour 2008  (chiffres fournis par la D.D.E.)

            Colonne A :     Le nombre d’accidents, 14 n’a jamais été aussi bas.

 

            Colonne B :      Le nombre d’accidents mortels, 2 n’a jamais été aussi bas.

Tag(s) : #Points de vue

Partager cet article

Repost 0